95 km, total: 3914 km

Très rapidement après avoir quitté Salamanque, les grandes exploitations céréalières cèdent la place à d’immenses ranchs de bœufs ou de moutons.

Le paysage change encore en fin de journée, en atteignant le parc national du Douro et la frontière portugaise.

Une température agréable (entre 16 et 28 degrés), un dénivelé raisonnable (726 m), devaient nous permettre d’avoir une belle étape facile, mais un vent contraire très fort toute la journée, nous l’a transformée en véritable épreuve. Le pire ennemi du cycliste est définitivement le vent ?

image image image image image